publicité

Quand la Suisse accueillait les résistantes françaises rescapées des camps de concentration

A l'heure des commémorations du 70ème anniversaire de la libération du camps d'Auschwitz, rencontre exceptionnelle cette semaine dans Alpexpress avec Noëlla Rouget, résistante française et rescapée des camps.

  • Fabrice Liégard
  • Publié le 07/05/2015 | 17:09, mis à jour le 07/05/2015 | 17:12
Des résistantes françaises rescapées des camps de concentration © France 3 Alpes

© France 3 Alpes Des résistantes françaises rescapées des camps de concentration

Noëlla Rouget fait partie des 12 femmes résistantes et déportées qu'ont rencontrées Brigitte Exchaquet-Monnier et Eric Monnier pour leur travail de recherche sur l'accueil en Suisse de résistantes françaises rescapées de l'horreur.

Dès le printemps 45, une organisation s'est mise en place pour accueillir et réconforter ces femmes blessées dans des châlets confortables, de vrais "home sweet home" helvètes. "La bonne conscience de la Suisse" diront certains.

Autant de lieux du retour à la vie en tous cas, pour toutes ces combattantes sans armes et totalement désarmées après leur retour du cauchemar nazi.

Les témoignages sont bouleversants, celui de Noëlla, notamment, qui nous raconte combien cette douceur et cette tendresse l'ont apaisé. Un reportage à voir et à penser.

>> Alpexpress du 9 mai
Alpexpress Suisse-Italie du 9 mai

Intervenants - Suisse : Noëlla Rouget, Eric Monnier, Brigitte Exchaquet-Monnier - Italie : Emanuela Saporito, Elena Camagnani


Plus léger, côté Italie, la belle idée de printemps d'un cabinet d'architectes turinois qui s'emploie à faire fleurir des potagers sur… les toits des usines abandonnées.
à lire aussi
les + lus
les + partagés