• Neuf
Quantité

Auteur(s): Arnold Béat

Sur la piste des pirogues-palmier

Les pirogues-palmier constituent un ensemble particulier situé entre les canoës en écorce et les pirogues taillées dans un tronc. Leur spécificité réside dans les contraintes induites par la matière première utilisée, à savoir la tige ou stipe des palmiers exploités. Bien que rarement évoquées, ces pirogues-palmier jouent un rôle essentiel dans les zones rurales inondables et densément habitées des plaines côtières et deltas de la côte orientale de l’Inde et du Bangladesh, en raison de l’abondance du matériau et de son coût quasi nul. Il s’agit d’un produit de consommation courante ne demandant pas beaucoup d’efforts. Enfin, peu de connaissances techniques sont nécessaires pour la fabrication de ces esquifs. Leur construction est rapide, souvent un ou deux jours suffisent, et la durée de leur utilisation est limitée, c’est-à-dire trois à cinq années, voire une descente d’une rivière ou d’un fleuve. De telles pirogues sont également utilisées en Thaïlande, au Cambodge, en Afrique orientale, à Cuba et dans la zone amont du bassin de l’Amazone.
Les radeaux réalisés à l’aide d’une accumulation de rachis, c’est-à-dire de l’élément axial des palmes, surtout utilisés sur les côtes du Mozambique, d’Oman et du Koweït, sont également abordés dans ce volume.

Richement illustré (133 figures), l’ouvrage est complété par des plans de pirogues-palmier simples, doubles et bivalves.

Une version anglaise est disponible au format PDF sous l'onglet Documentation

Titre
Sur la piste des pirogues-palmier
Editeur
Alphil
Co-éditeur
Le tour du monde en 80 pirogues
Auteur
Arnold Béat
Collection
Le tour du monde en 80 pirogues
Numéro
16211
Langue
français
Année de parution
2022
ISBN Papier
978-2-88930-461-5
Format
21x29.7
DOI
10.33055/ALPHIL.16211
16211
ISBN 978-2-88930-461-5
Arnold Béat

Arnold Béat

Licence ès sciences de l'université de Lausanne, thèse de doctorat ès lettres de l'université de Neuchâtel, Béat Arnold a travaillé pendant quarante ans au développement de l'archéologie du canton de Neuchâtel. Il en est devenu l'archéologue cantonal en 2001. Il est l'auteur de plus de 120 articles et 13 ouvrages consacrés à la préhistoire (principalement des stations lacustres) et à l'architecture navale préhistorique, gallo-romaine et traditionnelle, dont il est un spécialiste reconnu.