Quantité

L'affiche en Suisse romande durant l'entre-deux-guerres

L'affiche habite la rue. Elle y vit, y meurt, y tient salon depuis fort longtemps. Dès que les moyens techniques furent disponibles, les artistes s'en emparèrent en doublant le texte d'une image qui, plus qu'une simple traduction, élargit sa capacité sémantique par la magie d'une mystérieuse alchimie. Ils en firent une œuvre ambiguë. Fille du trottoir à la petite vertu ou objet d'art à part entière? Quoi qu'il en soit, elle conquit peu à peu musées et bibliothèques. Ainsi, créée pour une existence éphémère, elle entrait paradoxalement dans une nouvelle vie où les aléas du temps semblaient, sinon maîtrisés, du moins réduits au minimum. Depuis, soulagée de voir son existence assurée, l'affiche se prête de bonne grâce à tous les discours, les savants et les autres. Elle a tellement à y gagner. Pour saisir sa véritable signification, le recul et la multiplicité des points de vue sont nécessaires. Forte d'un sens immédiat, faisant appel à de nombreuses représentations sociales liées au quotidien, elle ne se révèle vraiment qu'après une longue période de maturation. Ce moment privilégié semble être arrivé pour les affiches romandes de l'entre-deux-guerres. Des conservatrices et conservateurs romands ont donc rassemblé leurs forces pour les présenter au public. Faut-il préciser qu'ils ont redouté une comparaison fatale avec la production suisse alémanique de réputation mondiale? Bien sûr, comme partout, parmi plusieurs milliers de pièces, beaucoup sont de médiocre qualité. Mais la récolte a été bonne, excellente même. Au point de justifier cet ouvrage qui met ces affiches en valeur. Il n'entend pas faire le point de façon définitive sur ce sujet. Les contributions qui le composent ont plutôt été conçues comme des ouvertures. Tant de travail reste à faire, travaux de cabinet ou recherche d'affiches sur le terrain. Il s'agit plutôt d'ouvrir un nouveau domaine d'études. Cette volonté se trouve particulièrement manifestée dans le catalogue raisonné d'environ 250œuvres placé à la fin du livre. Il doit permettre au plus grand nombre d'accéder sans difficultés à une importante documentation. Un champ est ouvert. Notre espoir est qu'il passe de la friche à la culture et porte fruit. Jean-Charles Giroud

Titre
L'affiche en Suisse romande durant l'entre-deux-guerres
Editeur
Editeurs diffusés
Co-éditeur
Association des Amis de l’Affiche suisse, Genève-Neuchâtel
Auteur
Giroud Jean-Charles
Schlup Michel
Type de livre
beau-livre
Numéro
16301
Langue
français
Année de parution
1994
ISBN Papier
2-9700075-0-9
Format
21.5x24x1.2
Nb de pages
160
16301
160 p.
ISBN 2-9700075-0-9
Giroud Jean-Charles
Schlup Michel

Michel Schlup est licencié ès lettres et docteur honoris causa de l’Université de Neuchâtel, ancien directeur de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel, rédacteur de la Nouvelle Revue neuchâteloise et auteur d’études spécialisées dans l’histoire de l’édition, du livre et de la lecture. Il est notamment l’éditeur scientifique des cinq volumes des Biographies neuchâteloises (1996–2008) et de la série « Patrimoine de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel ». Par ses travaux et des colloques, il a contribué, aux côtés de Robert Darnton et de Jacques Rychner, à faire connaître le fonds exceptionnel de la Société typographique de Neuchâtel.