Quantité

Auteur(s): Altermatt Urs

Le catholicisme au défi de la modernité

L'histoire sociale des catholiques suisses aux XIXe et XXe siècles

Panorama inédit du catholicisme suisse du milieu du xixesiècle à la fin du xxe, cet ouvrage s'attache à retracer la destinée historique, politique et sociale d'un milieu resté longtemps minoritaire. Opposée à la fondation de l'état fédéral moderne en 1848, luttant contre l'industrialisation, l'urbanisation et la sécularisation qui ont caractérisé la fin du xixe siècle et le début du xxe, la société catholique n'a cessé de défendre et de maintenir son identité. Innovant par sa méthode et sa thématique, le livre d'Urs Altermatt restitue l'histoire du catholicisme suisse contemporain dans toute sa diversité. Il a également le mérite d'évoquer nombre de manifestations aujourd'hui disparues: rites et symboles, pratiques quotidiennes, formes de piété, fêtes, sociétés, publications. S'il apporte des documents inestimables sur le passé, il propose aussi une réflexion importante sur la situation actuelle et sur les orientations futures du catholicisme. L'édition française de cet ouvrage – qui a connu un succès international en langue allemande – réserve une bonne place à la Suisse francophone, notamment avec un portrait passionnant, et souvent surprenant, de Genève. à n'en pas douter, voici une somme qui pourra servir de modèle pour une historiographie conçue aux dimensions européennes.

Titre
Le catholicisme au défi de la modernité. L’histoire sociale des catholiques suisses aux XIXe et XXe siècles
Editeur
Livreo-Alphil
Auteur
Altermatt Urs
Collection
Livreo
Numéro
1013
Langue
français
Année de parution
2020
ISBN Papier
978-2-88950-018-5
Format
13x19x3,5
Nb de pages
592
Collection Livreo
1013
592 p.
ISBN 978-2-88950-018-5
Altermatt Urs

Altermatt Urs

Urs Altermatt, né en 1942, a enseigné à l'Université de Berne de 1973 à 1980 avant d'être nommé professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Fribourg en 1980, université dont il est par la suite devenu le recteur. Spécialiste en histoire sociale des mentalités et des religions, il a acquis, par ses recherches et ses nombreuses publications, une autorité reconnue à travers le monde. Reçu comme fellow à Harvard (états-Unis), il a également enseigné à Cracovie et à Budapest à titre de professeur invité.