Quantité

Auteur(s): Henry Philippe

Paul Leuba (1880-1975)

De l’enfant placé au notable, autobiographie et microhistoire. Coffret 2 tomes

« Dans la vie de chacun de nous il y a du bon, du moins bon et du mauvais. Pour moi, la vie commença par du mauvais. »
Le « mauvais », pour Paul Leuba (1880-1975), c’est une première enfance d’orphelin misérable à Bienne, puis un placement en famille d’accueil à Buttes, son village neuchâtelois d’origine. Pauvreté, deuils, déracinement, solitude, marginalisation et humiliations : un départ douloureux qui va marquer pour toujours cet enfant doué. Grâce aux possibilités offertes par un système scolaire alors en plein développement, il deviendra fonctionnaire des postes fédérales, officier de la poste de campagne de l’armée suisse et politicien radical. Un des fondements de cette réussite est sa volonté farouche de « prendre sa revanche » sur un sort qui ne l’a pas ménagé et de montrer ce dont il est capable.
C’est le beau récit de cette ascension sociale qu’au soir de son existence Paul Leuba a voulu offrir à sa descendance : son enfance, son parcours professionnel et militaire rythmé par l’accroissement de ses responsabilités, les deux premiers de ses trois mariages, ses chagrins et ses joies, ses convictions et ses déceptions, enfin les débuts de sa carrière politique à Travers, où il vivra longtemps. Il n’a hélas pas le temps de mener son projet à terme et sa relation s’achève sur les lendemains de la Première Guerre mondiale, au terme des quarante premières années de sa vie, décisives.
Or, bien au-delà de cette trajectoire individuelle, derrière l’autoanalyse toujours délicate d’une personnalité, de ses valeurs et de ses actes, se profile surtout le tableau plus objectif d’une société et d’une époque, la mal nommée « Belle Époque ». L’existence de Paul Leuba est conditionnée par les réalités souvent peu enviables de la Suisse du tournant des XIXe-XXe siècles jusqu’à la Grande Guerre. C’est là que réside l’essentiel de l’intérêt de cette publication. L’autobiographie de Paul Leuba, au même titre que bien des écrits personnels bruts auxquels les historiens, suivis par un public nombreux, accordent aujourd’hui une grande attention, est un révélateur efficace : son contenu « microhistorique » permet de toucher du doigt ce qu’a été réellement, concrètement, quotidiennement la vie « ordinaire » de nos ancêtres, sans exégèse intermédiaire, sans filtre sinon la mémoire de l’auteur.

Titre
Paul Leuba (1880-1975). De l’enfant placé au notable, autobiographie et microhistoire
Editeur
Alphil
Auteur
Henry Philippe
Type de livre
Histoire
Collection
Textuelles
Numéro
3139
Langue
français
Année de parution
2020
ISBN Papier
978-2-88930-370-0
Format
15,6 x 22,5 x 3,6
Nb de pages
658
Collection Textuelles
3139
658 p.
ISBN 978-2-88930-370-0
Henry Philippe

Né à Lausanne en 1948, Philippe Henry est professeur honoraire de l'Université de Neuchâtel, où il a obtenu un doctorat ès lettres en 1984, par une thèse consacrée à la criminalité et à sa répression dans la principauté de Neuchâtel au XVIIIe siècle. Après avoir enseigné dans diverses écoles secondaires vaudoises et au Gymnase cantonal de Neuchâtel, il a été nommé professeur ordinaire à l'Institut d'histoire de la Faculté des lettres et sciences humaines de l'Université de Neuchâtel en 1985 ; il y a été titulaire de la chaire d'histoire suisse moderne et contemporaine de 1985 à 2008. Il a également enseigné temporairement aux Universités de Lausanne et Fribourg. Ses travaux, centrés sur le XVIIIe et le début du XIXe siècle, concernent surtout l'histoire institutionnelle et sociale du Pays de Neuchâtel.