Quantité

Auteur(s): Maoro , Cop Raoul

L’or des sapins, Tome 2

Des gangsters spécialisés dans le vol de précieuses monnaies anciennes chez de riches collectionneurs ont été appréhendés, mais leur butin demeure introuvable. Mandaté par une grande compagnie d’assurance, le Parisien François Delplace va mener l’enquête dans les Montagnes neuchâteloises, où les malfrats avaient élu domicile.
Il pourra compter sur la collaboration d’un nouvel ami, Frédéric Sandoz, qui rentre chez lui à La Chaux-de-Fonds après une mission de déminage au Soudan du Sud. Le premier amour de Frédéric, Judith Robert, s’invitera aussi dans cette chasse au trésor.
Le deuxième volet de cette trilogie se déroule au début du XXIe siècle, dans les montagnes de l’Arc jurassien avec pour décor les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle, prises entre le marteau et l’enclume de la mondialisation et de la tradition horlogère. Ce second tome de la trilogie porte un regard nuancé sur notre époque et les problèmes qu’elle affronte.

Titre
L’or des sapins, Tome 2
Editeur
Livreo-Alphil
Auteur
Cop Raoul (dessins)
Maoro (textes)
Type de livre
Bande dessinée
Collection
Bande dessinée
Numéro
1526
Langue
français
Année de parution
2020
ISBN Papier
978-2-88950-061-1
Format
22,5x33,7x0,9
Nb de pages
56
Collection Bande dessinée
1526
56 p.
ISBN 978-2-88950-061-1
Cop Raoul

Raoul Cop (scénariste) a été enseignant et historien, il a publié plusieurs livres historiques concernant l’Arc jurassien. Arrivé à la retraite, il a voulu raconter le passé et le présent de sa région dans une bande dessinée dont il a imaginé le scénario.
« Lorsqu’on a grandi dans le plat pays, comment ne pas être impressionné par le Haut-Jura ! Dans mon cas je parlerais même de coup de foudre. Je ne pouvais manquer d’être interpellé par les particularités naturelles du lieu et les multiples empreintes du passé. Étant originaire du pays de Tintin et de Blake et Mortimer, j’ai grandi avec la bande dessinée et je n’ai pas cessé d’en dévorer. J’apprécie surtout l’apport du dessinateur, qui, à l’instar du cinéaste, crée un écrin souvent plus riche que le récit lui-même. »

Maoro

Mauro Frascotti, de son nom d’artiste Maoro (illustrateur) a obtenu en 1979 un diplôme de graveur sur acier à l’école des Art Appliqués de La Chaux-de-F onds. Délaissant ce premier métier, il se tourne rapidement vers d’autres moyens d’expressions, tous liés aux arts graphiques. Durant une décennie, il fait l’apprentissage de la bande dessinée avec quelques albums à la clé.
Plusieurs voyages, notamment en Afrique, lui ont permis d'expérimenter un style plus pictural. Ainsi, c’est en Égypte, à Louxor et au Caire, qu’il expose ses premiers tableaux. Actuellement, il travaille comme illustrateur indépendant, il est régulièrement sollicité pour des mandats tel que graphisme d'applications, affiches, faire-part en tous genres etc.
Il se lance également dans des projets personnels, comme la bande dessinée L’or des sapins, conjointement avec un autre thème qui lui est cher, la réalisation d'aquarelles géantes des toits parisiens.