Quantité
Pas encore en vente

Jacques Pilet, journaliste. Le souffle de l’histoire

Entretiens avec Jacques Poget

Seul journaliste suisse qui ait créé et inspiré autant de médias – L’Hebdo, Le Nouveau Quotidien, Émois, Bon pour la tête –, Jacques Pilet a contribué plus que quiconque à faire évoluer le paysage médiatique suisse dès les années 1980. L’Hebdo fut pendant trente-cinq ans une des rares publications axées sur l’entier de la Romandie ; comme le fut aussi Le Nouveau Quotidien, ancêtre du Temps. Leurs voix portaient en Suisse alémanique, au Tessin, à l’étranger.
Grand reporter mais aussi localier, Jacques Pilet a apporté à la télévision romande le regard décapant, à la fois critique et empathique, les interrogations sans concession, les réflexions de fond qui sont sa marque de fabrique et qu’il continue à offrir aux lecteurs du site www.bonpourlatete.com.
D’où viennent cette vocation journalistique, cette conviction européenne, cette foi dans les médias ? Au fil du dialogue, Jacques Pilet révèle sa trajectoire intellectuelle, marquée très tôt par ses expériences allemandes, puis par la découverte de l’Est européen, de l’Amérique du Sud, de l’Asie et de l’Afrique. Ayant vécu, autant que possible sur le terrain, les épopées politiques qui ont bouleversé toutes les régions du monde des années 1970 à nos jours, il porte sur le présent un regard informé, toujours curieux, souvent en décalage avec la doxa du moment.
S’il revient sur les grands moments qu’il a vécus, c’est pour mieux comprendre ce qui se passe aujourd’hui. Le souffle de l’histoire, légère brise ou tourmente, il convient de le saisir, sur l’instant ou après coup, pour mieux penser l’avenir.

Jacques Poget, l’interlocuteur de Jacques Pilet, a été correspondant aux États-Unis pour le quotidien 24 Heures et la Radio romande, il a travaillé à la Télévision romande, à L’Hebdo, et a été rédacteur en chef de L’Illustré et de 24 Heures.

Titre
Jacques Pilet, journaliste. Le souffle de l’histoire. Entretiens avec Jacques Poget
Editeur
Livreo-Alphil
Auteur
Pilet Jacques
Poget Jacques
Collection
Les couleurs de la vie
Numéro
1544
Langue
français
Thème
Essais / actualités
Année de parution
2022
ISBN Papier
978-2-88950-114-4
Nb de pages
224
1544
224 p.
ISBN 978-2-88950-114-4
Pilet  Jacques

Né en 1943, Jacques Pilet débute dans le journalisme au Journal de Montreux, puis travaille pour la Feuille d’Avis de Lausanne qui devient 24 Heures. De 1974 à 1981, il est journaliste à la Télévision suisse romande, principalement pour l'émission Temps présent, puis producteur du magazine d'actualité suisse Tell Quel. Il a été le créateur de plusieurs magazines et journaux – L’Hebdo, Le Nouveau Quotidien, Émois, Bon pour la tête – et il a été membre de la direction de Ringier, en charge notamment de concevoir les nouvelles publications de ce groupe, telles que Dimanche.ch et de conseiller des rédactions en Hongrie, en Serbie et en Roumanie. Peu de journalistes ont autant contribué à faire évoluer le paysage médiatique suisse romand.
Il a été marqué très tôt par ses expériences allemandes, puis par la découverte de l’Est européen, de l’Amérique du Sud, de l’Asie et de l’Afrique. Il est favorable à l'adhésion de la Suisse à l'Union européenne et il s’est fortement engagé pour le oui à l'Espace économique européen en 1992. Il a créé et présidé la section suisse de la European Cultural Foundation, fondée aux Pays-Bas. Il a épousé la photographe Simone Oppliger, décédée en 2006. Leur fils François est journaliste.

Poget Jacques

Jacques Poget, l’interlocuteur de Jacques Pilet, a appris le métier de journaliste à la Tribune de Lausanne et la Feuille d’Avis de Lausanne avant d’être correspondant aux États-Unis de ce journal devenu 24 Heures, puis « premier rédacteur » de la Tribune-Le Matin. Il est passé par la Télévision romande, L’Illustré, L’Hebdo avant de terminer sa carrière comme rédacteur en chef de 24 Heures. Il a enseigné le portrait au Centre de formation au journalisme et aux médias ainsi qu’à l’Académie du journalisme et des médias. Il a programmé les rencontres et tables rondes du Livre sur les Quais, où il fonctionne encore en tant qu’animateur littéraire, ainsi qu’au Salon du Livre de Genève. Il tient une chronique à Espace 2 et collabore à Réformés et aux Films Plans-Fixes. Il a présidé le Cercle littéraire de Lausanne.