• Neuf
Quantité
Pas encore en vente

Auteur(s): Meuwly Olivier

Une brève histoire constitutionnelle de la Suisse

Les fondements constitutionnels de la Suisse moderne ont été posés en 1848. Par la suite, ils ont été remaniés à plusieurs reprises, notamment à l’occasion de la révision totale de 1874, puis à travers une foule de révisions partielles dès que l’initiative populaire autorisant à introduire dans la Constitution ne serait-ce qu’un seul article a été intégrée dans notre dispositif institutionnel en 1891.
La Constitution de 1848 est née des décombres de la guerre du Sonderbund qui eut lieu l’année précédente. Elle ne saurait toutefois être admise comme le point de départ d’une évolution ultérieure qu’elle serait seule à conditionner, ni comme le point d’arrivée d’une trajectoire historique destinée à sacraliser les principes qui sont encore ceux de nos institutions actuelles.
Pour comprendre son importance, il convient de la placer dans la longue durée de l’histoire institutionnelle suisse. La présente synthèse expose ainsi ce que furent les institutions de l’ancienne Confédération, puis les causes directes de la Constitution de 1848, les innovations que celle-ci apporta et la capacité d’adaptation dont elle témoigna.

Titre
Une brève histoire constitutionnelle de la Suisse
Editeur
Livreo-Alphil
Auteur
Meuwly Olivier
Collection
Focus
Numéro
38
Langue
français
Année de parution
2023
ISBN Papier
978-2-88950-116-8
Format
12 x 18,5
Nb de pages
124
Collection Focus
38
124 p.
ISBN 978-2-88950-116-8
Meuwly Olivier

Dr. en droit et ès lettres de l'Université de Lausanne, Olivier Meuwly travaille principalement au sein de l'administration cantonale vaudoise, est chargé de cours à l'Université de Genève (histoire des médias et des partis politiques) et collabore avec divers médias. Il écrit régulièrement dans Le Temps. Il a publié en 2010 une histoire des partis politiques suisses.

Il a également organisé plusieurs colloques dont un consacré au duel et au combat singulier en Suisse romande de l'Antiquité au XIXe siècle (2010). Olivier Meuwly a pu bénéficier d'un matériel inédit et de première main en collaborant étroitement avec Henri-Philippe Delarageaz, lequel a dépouillé et informatisé les quatre mille documents environ que son arrière-arrière-grand-père a laissés à ses descendants.