• Neuf
Quantité
Pas encore en vente

Auteur(s): Clerc Jean-Benoît

Deux minutes et quatorze secondes

Une exécution de Juifs filmée en 1941 et son usage dans les documentaires d’histoire

Eté 1941 sur une plage de la mer baltique. Le clair soleil, le sable, l’eau, le vent. Des gens se baignent et font des cabrioles dans l’eau, flirtent, jouent et badinent sur la plage. Quelques heures plus tard, au même endroit, dans des fosses creusées au pied d’anciennes fortifications russes en face de la mer, on amène d’autres gens pour y être fusillés. Les personnes qui se baignaient dans la mer et jouaient sur le sable peu avant assistent à la scène. Un sergent de la marine allemande, Reinhard Wiener, filme. Son très court métrage apparaît systématiquement dans les documentaires télévisuels d’histoire qui traitent de la destruction par fusillade des juifs d’URSS durant la Seconde guerre mondiale, où il est associé à des événements qui lui sont étrangers par la date et le lieu. 

Dans cet ouvrage, l’auteur examine le court-métrage de Reinhard Wiener, le seul film qui nous est parvenu, des exécutions par fusillades des Juifs. Les premières pages sont dévolues à une description du film comme objet matériel, ainsi qu’à l’analyse de ce qu’il montre. S’ensuit une présentation du contexte historique général, à savoir la destruction par fusillade des juifs lors de l’opération Barbarossa, dans certaines villes lettones plus particulièrement. La question de l’usage de ce film par les réalisateurs de films documentaires, des années 1960 aux années 2000 fait également l’objet d’une analyse approfondie. La dernière partie de l’ouvrage est consacrée aux éléments traitant de l’auteur du film, du lieu et de la date du filmage et enfin de l’histoire du film.

Titre
Deux minutes et quatorze secondes
Editeur
Livreo-Alphil
Auteur
Clerc Jean-Benoît
Type de livre
Essai
Collection
Les routes de l'histoire
Numéro
564
Langue
français
Année de parution
2023
ISBN Papier
978-2-88950-142-7
Format
15.6 x 22.5
Nb de pages
456
564
456 p.
ISBN 978-2-88950-142-7
Clerc Jean-Benoît

Jean-Benoît Clerc (1961-) fait ses études au collège Saint Michel puis à l’université de Fribourg où il obtient une licence en Lettres (histoire, philologie et archéologie) et un diplôme de maître de gymnase. Au bénéfice d’une bourse du Fonds national de la recherche scientifique, il achève sa thèse de doctorat à la Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität de Bonn auprès du professeur Johannes Straub (1912-1996). Il enseigne ensuite l’histoire à l’École normale puis dans un Collège de Fribourg. Professeur associé à la Haute école pédagogique du canton de Vaud, il enseigne la didactique de l’histoire depuis 2004. Il est l’auteur d’articles relatifs à la Basse-Antiquité, à l’histoire des idées, à l’histoire politique, à l’histoire de l’éducation, à l’histoire du corps, à l’utilisation des images fixes et animées, dans l’enseignement de l’histoire. Il a édité en 2020, avec Barbara Fournier, 1948: aux origines du problème des réfugiés palestiniens.