Quantité
Pas encore en vente

Cercle national de Neuchâtel

Aux racines de la République

Avant la Révolution neuchâteloise de 1848, un groupe d’hommes cultivant l’idéal radical préparent en secret l’avènement de la République. Lorsque celle-ci est proclamée, ils sortent de l’ombre et en occupent les fonctions politiques clefs, tout en continuant de se réunir : le Cercle national est né. Pour abriter leurs réunions, ils acquièrent le bâtiment aujourd’hui emblématique situé place Pury. L’immeuble et ses hôtes deviennent pour ainsi dire indissociables, si bien que 175 ans après sa création, le Cercle national occupe toujours ces murs. Ce livre retrace l’histoire de cette symbiose entre une bâtisse qui semble figée dans le temps, mais connaît une nouvelle jeunesse, et l’association qu’elle abrite, qui a beaucoup évolué, tout en cherchant à rester fidèle à la volonté de ses créateurs.

Titre
Cercle national de Neuchâtel
Editeur
Alphil
Auteur
Veuve Nils
Wyssbrod Adrien
de Reynier Christian
Collection
Images et patrimoine
Numéro
544
Langue
français
Année de parution
2023
ISBN Papier
978-2-88930-567-4
Format
14.8 x 20
Nb de pages
156
544
156 p.
ISBN 978-2-88930-567-4
Wyssbrod Adrien

Docteur en histoire, Adrien Wyssbrod est co-directeur de l’Institut Arthur Piaget. En 2019, il a co-fondé la société StoriaVostra Sàrl, dont il est associé-gérant. Il travaille également à l’Université de Fribourg en qualité de maître-assistant.

de Reynier Christian

Archéologue du bâti à l’Office du patrimoine et de l’archéologie du canton de Neuchâtel, Christian de Reynier s’est spécialisé dans la lecture archéologique des objets architecturaux des périodes médiévales et modernes, considérés comme des documents historiques à part entière. Ses travaux variés portent sur des bâtiments de culte, des établissements ruraux et proto-industriels, des maisons bourgeoises ou patriciennes et des fortifications urbaines, mais plus particulièrement sur les sites castraux de l’ancien comté de Neuchâtel, thème sur lequel il prépare une thèse de doctorat

Veuve Nils

Après des études en histoire à l’université de Neuchâtel, Nils Veuve réalise divers mandats dans le domaine des archives dans des institutions patrimoniales du canton et aux Archives cantonales vaudoises. Depuis 2019, il est archiviste aux Archives de l’État de Neuchâtel