Quantité

Se battre pour le climat pour bien vieillir?

Engagements civiques et politiques des seniors

Des grands-parents qui manifestent au côté des jeunes pour défendre une politique plus ambitieuse pour faire face à la crise climatique. Cet engagement témoigne-t-il d’un intérêt marqué des seniors pour la crise climatique ou, au contraire, fait-il figure d’exception ?
Ce livre analyse les opinions et les engagements des seniors sur le thème de l’environnement afin de mieux comprendre le point de vue de cette partie de la population, rarement prise en compte. Notre étude montre que les seniors partagent les préoccupations des jeunes générations sur la crise climatique et qu’ils s’engagent, à différents niveaux, pour faire entendre leur voix et contribuer au changement. Ceux qui descendent dans la rue représentent, certes, une minorité. Toutefois, les seniors s’engagent sous d’autres formes, par exemple en réduisant leur consommation d’énergie.
Cet ouvrage examine en outre l’impact de ces préoccupations et de ces engagements sur le bien-être des seniors. Il révèle que les personnes fortement préoccupées par ce sujet pourraient voir leur niveau de bien-être se détériorer. Mais s’engager permet de canaliser les inquiétudes et de mettre à profits ses compétences pour faire avancer une cause qui tient à coeur, ce qui a un impact positif sur le bien- être. Notons que si les seniors ont des niveaux élevés de bien-être, leurs engagements pour le climat n’y contribuent pas directement.

Titre
Se battre pour le climat pour bien vieillir? Engagements civiques et politiques des seniors
Editeur
Livreo-Alphil
Auteur
Lorenzini Jasmine
Rosset Jan
Type de livre
Essai
Collection
La République des idées
Numéro
568
Langue
français
Année de parution
2023
ISBN Papier
978-2-88950-145-8
ISBN E-Pub
978-2-88950-148-9
ISBN PDF
978-2-88950-147-2
Format
15.6x22.5x1.3
Nb de pages
188
568
188 p.
ISBN 978-2-88950-145-8
Lorenzini Jasmine

Jasmine Lorenzini est docteure en sciences politiques. Elle a étudié l’impact du chômage sur la participation politique des jeunes, les conséquences de la crise économique sur les mobilisations contestataires et les transformations du système alimentaire au travers d’initiatives citoyennes. Elle s’intéresse aux différents modes de participation politique dont les citoyennes et les citoyens disposent pour faire entendre
leur voix.

Rosset Jan

Jan Rosset est professeur associé en politiques sociales à la Haute école et école supérieure de travail social à Sierre. Ses travaux portent notamment sur la représentation politique, l’impact des inégalités sociales sur les processus démocratiques ainsi que la politique environnementale.