Quantité

Auteur(s): Dupuis Aurèle

Tirage au sort et politique dans la Suisse d’Ancien Régime

Histoire d’une technique électorale oubliée

En 1714, craignant la mise en place d’une « oligarchie invivable » dans la ville de Bâle, huit pasteurs proposent l’usage du tirage au sort pour l’attribution des charges politiques. Quatre ans plus tard, cette proposition est acceptée et sera utilisée jusqu’à la fin du siècle.
Intensivement employé dans trois cantons suisses (Bâle, Berne et Glaris) au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, le tirage au sort constitue un outil de lutte contre les manipulations électorales et de gestion des conflits entre les familles dominantes. Loin de son usage démocratique dans la Grèce antique, on observe ainsi dans la Suisse d’Ancien Régime une utilisation de cette technique à des fins de stabilisation et de régulation des élites politiques en place. Par la suite, le XIXe siècle voit l’imposition du principe de l’élection. Dans un monde où la prise de décision collective repose de plus en plus sur la raison, le tirage au sort devient inadapté et disparaît progressivement des institutions politiques, aussi bien en Suisse que dans les démocraties représentatives européennes.
Cet ouvrage traite de ces différents cas d’utilisation du sort en politique dans la Suisse d’Ancien Régime et analyse les raisons de l’instauration puis de l’abandon d’une telle technique. L’histoire oubliée de cette pratique politique montre à quel point ces petites républiques helvétiques ont représenté des laboratoires politiques exceptionnels et permet aussi, par contraste, d’expliquer l’absence du tirage au sort dans les systèmes représentatifs que nous connaissons aujourd’hui.

Titre
Tirage au sort et politique dans la Suisse d’Ancien Régime. Histoire d’une technique électorale oubliée
Editeur
Alphil PUS
Auteur
Dupuis Aurèle
Collection
Histoire
Numéro
571
Langue
français
Année de parution
2023
ISBN Papier
978-2-88930-553-7
ISBN E-Pub
978-2-88930-555-1
ISBN PDF
978-2-88930-554-4
DOI
10.33055/ALPHIL.00571
Nb de pages
264
Collection Histoire
571
264 p.
ISBN 978-2-88930-553-7
Dupuis Aurèle

Professeur d’histoire au niveau secondaire dans le canton de Genève, Aurèle Dupuis a réalisé sa thèse en science politique à l’Université de Lausanne (sous la direction d’Antoine Chollet) dans le cadre d’un projet du Fonds national suisse de la recherche scientifique intitulé « Expériences du tirage au sort en Suisse ». Engagé par le Centre interdisciplinaire Walras-Pareto (CWP), il a principalement mené ses recherches à Bâle, dans le canton de Glaris ainsi qu’à Berne.