Quantité

Auteur(s): Villiger Carole

"Notre ventre, leur loi !"

Le Mouvement de Libération des Femmes de Genève

À la fin des années 60, une vague de féminisme déferle sur l'Occident. Des États-Unis en passant par le Japon et l'Europe, des femmes au verbe radical réclament l'égalité sociale avec les hommes. À coup de slogans et de cris dans les mégaphones, elles exigent la révolution et se moquent de la réforme. La plupart d'entre elles ont été formées par les révoltes de mai 68 et maîtrisent la phraséologie marxiste. Ces mouvements féministes centrent leurs luttes autour du corps féminin et de la sexualité. La contraception et l'avortement libres et gratuits constituent la pierre angulaire de leurs campagnes. Ces droits sont exigés lors de manifestations non autorisées, de sit-in, d'interventions spontanées et lors d'assemblées. Toujours dans des cris de joie et par le biais de slogans humoristiques. Cet ouvrage retrace l'existence du Mouvement de Libération des Femmes (MLF) en Suisse et plus particulièrement à Genève. Il s'est construit sur la base de sources écrites réunies par les anciennes militantes du MLF de Genève et de témoignages oraux. Le sujet a été peu abordé jusqu'ici, c'est donc l'option d'une analyse du mouvement dans sa globalité qui a été choisie. Cette approche permet de saisir quelle a été l'influence du MLF sur les évolutions sociales, culturelles, politiques et sur le plan des représentations.

Écoutez l'interview de Carole Villiger sur Espace 2, Les temps qui courent, 26.05.2009.

Titre
"Notre ventre, leur loi !" Le Mouvement de Libération des Femmes de Genève
Editeur
Alphil
Auteur
Villiger Carole
Collection
Histoire et société
Numéro
4005
Langue
français
Année de parution
2009
ISBN Papier
978-2-940235-45-2
Format
14.1x21x1
Nb de pages
154
Avec
Tableaux - illustrations
4005
154 p.
ISBN 978-2-940235-45-2
Villiger Carole

Carole Villiger est assistante doctorante en histoire contemporaine à l'Université de Lausanne et journaliste pour plusieurs quotidiens. Elle rédige actuellement sa thèse de doctorat sur les constructions identitaires de l'immigration juive de ces trente dernières années en Suisse. Lors de ses précédents travaux, elle s'est passionnée pour les études genre et l'histoire des femmes.

Elle a consacré son mémoire de fin d'études au MLF, travail qui fut le fondement du présent ouvrage.