Quantité

Derrière la Grande Muraille.

Mongolie et Chine au temps des premiers empereurs (209 avant à 220 après J.-C.)

Au 3esiècle avantJ.-C., les Xiongnu, cavaliers des steppes de Mongolie, se montrent très belliqueux envers leurs voisins du sud. Pour se protéger des attaques de ces redoutables tribus, Qin Shi Huangdi, premier empereur de Chine, fait construire en un temps record une longue fortification. à sa mort et durant quatre siècles, Xiongnu et Han ne cesseront de s'affronter, engageant tantôt des conflits meurtriers, proposant tantôt des traités de paix et des alliances. De cette rivalité entre une civilisation tournée vers le nomadisme et le pastoralisme au nord, et une civilisation sédentaire et citadine, tournée vers l'agriculture au sud, vont s'affirmer deux mondes étonnants qui connaîtront chacun à leur manière un développement artistique, technique et économique hors du commun. L'exposition du Laténium présente quelques-uns des thèmes majeurs qui ont marqué l'histoire de la Mongolie et de la Chine il y a plus de 2000 ans: le développement dans le monde des steppes d'un art animalier particulièrement expressif et dynamique; la construction de la Grande Muraille, qui a débuté au 7esiècle avantJ.-C. et s'est continuellement agrandie jusqu'au 17esiècle; la création de deux Empires rivaux; l'aménagement de tombes aristocratiques xiongnu et han somptueuses qui ont livré un mobilier d'une grande qualité ou encore l'ouverture d'une voie reliant la Chine à la Méditerranée qu'on appellera plus tard la Route de la Soie.

Titre
Derrière la Grande Muraille.Mongolie et Chine au temps des premiers empereurs (209 avant à 220 après J.-C.)
Editeur
Editeurs diffusés
Co-éditeur
Editions du Laténium
Auteur
Guillabert-Madinier Tiphaine
Ramseyer Denis
Numéro
12015
Langue
français
Année de parution
2015
ISBN Papier
978-2-9701062-0-3
Format
22.9x20.9x1
Nb de pages
92
Avec
Images
12015
92 p.
ISBN 978-2-9701062-0-3
Ramseyer Denis

Denis Ramseyer est titulaire d’une licence en lettre (archéologie, ethnologie, histoire) et d’une thèse de doctorat en Préhistoire, soutenue à l’Université de Neuchâtel. Chef du secteur Pré- et protohistoire au Service archéologique de l’État de Fribourg (1980-2000), il occupe ensuite le poste de directeur adjoint du Laténium, parc et musée d’archéologie de Neuchâtel (2000-2017). En parallèle, il enseigne aux Universités de Fribourg et de Neuchâtel. L’auteur a dirigé de nombreux chantiers de fouilles en Suisse et a lancé divers projets en Russie, en Mongolie et en Côte d’Ivoire. Ses domaines de recherches portent essentiellement sur les habitats du Néolithique et du Premier Âge du Fer.

Guilhem André