Quantité

Auteur(s): Cousin Francis

Métier sans frontières

40 ans au service de la diplomatie suisse

"Pour être diplomate, il ne suffit pas d'être bête, encore faut-il être poli". Attribuée à Georges Clémenceau, cette boutade continue à faire recette. En fait, que sait-on des diplomates et consuls ? En quoi consiste leur travail, comment se déroule leur vie de nomades ? Durant près de quatre décennies, Francis Cousin, ancien ambassadeur, a exercé aux Affaires étrangères des fonctions administratives, consulaires et diplomatiques. Il donne dans ce livre un éclairage vivant du service extérieur, vu de l'intérieur. Son récit nous emmène en voyage en différentes parties du monde, mettant en exergue les moments forts et les servitudes du métier.

Bien davantage qu'une autobiographie, cette narration aborde des épisodes de l'histoire contemporaine : la guerre au Viêt Nam et celles des Balkans, l'aide humanitaire et la coopération au développement, la problématique du trafic de stupéfiants et la difficile transition de régimes autoritaires vers la démocratie. Au fil des chapitres, des descriptions de pays et de leur culture agrémentent la lecture. Certains épisodes se lisent comme un polar, ainsi celui de l'enlèvement de travailleurs humanitaires jurassiens par des rebelles en Ethiopie.

De nombreuses anecdotes pimentent un récit qui permet de mieux connaître, au-delà des clichés habituels, le monde diplomatique et consulaire réputé formel, voire formaliste. à cet égard, il est rafraîchissant d'observer que l'auteur manie volontiers humour et ironie, voire une pointe d'autodérision. Quelques critiques à l'administration sont subtilement distillées au passage.

Collection Récits Delibreo
10125
294 p.
ISBN 978-2-88930-089-1
Cousin Francis

Francis Cousin est né à Lausanne (Suisse) en 1944. Après un apprentissage de commerce, un stage bancaire à Düsseldorf (Allemagne), un séjour d'études de l'anglais à Cambridge (Royaume-Uni) et une brève période dans le secteur privé, il entra aux Département Fédéral des Affaires étrangères (DFAE) en 1965 et fut transféré successivement à Madrid, Caracas, Los Angeles, Hanoï, Berlin-Ouest, La Nouvelle Delhi, Berne, Addis Abeba, Kuala Lumpur, Quito, Bordeaux, Antananarivo,Berne et Tirana.A partir de 2003, en tant que membre du Pool suisse d'experts pour la promotion civile de la paix, il a effectué des missions d'observation électorales dans une dizaine de pays et assumé d'autres mandats pour le DFAE. De 2004 à 2009, il a siégé à la Commission d'éthique de l'Université de Genève et, durant la même période, à la Commission d'admission au Service civil. De 2009 à 2014, il a présidé le conseil de fondation de l'Institut Suisse d'études Albanaises (ISEAL).