Quantité

Auteur(s): Lovis Marie-Angèle

Un Jurassien en Amérique du Nord

De Cornol à Montréal, le Journal d'Amédée Girard (1893-1897)

"Le 2 septembre 1893, le paquebot La Champagne jetait l'ancre dans la baie de New York."

Ainsi commence le journal tenu par Amédée Girard, un émigré "ordinaire" et anonyme comme des millions d'autres exilés en Amérique à la fin du XIXe siècle. De New York à Montréal, où il se fixe dès son arrivée, l'auteur note les observations et les impressions que lui inspire son nouveau lieu de vie.

Villageois jurassien contraint à un voyage sans retour, il se livre à l'analyse intérieure dans un style enlevé qui entraîne le lecteur dans les méandres de la grande ville, les chemins tortueux de l'intégration et les tourments de la nostalgie. Mais le récit fait également part des moments de bonheur, des réussites et des rêves de lendemains qui chantent.

Tout en se confiant à son journal intime pour soulager son sentiment de solitude, Amédée Girard s'adonne aussi à l'introspection et propose une réflexion sur ses valeurs, chrétiennes et morales. Il fait enfin œuvre de journaliste et parfois d'anthropologue, en racontant anecdotes et particularités de la vie au Canada.à la lecture de ce témoignage d'une profondeur et d'une sincérité exceptionnelles, l'émotion est grande et on se surprend à remercier le hasard : en effet, le texte original, qui avait traversé tout le xxe siècle, s'est perdu juste après le scannage de toutes les pages du journal...

Titre
Un Jurassien en Amérique du Nord. De Cornol à Montréal, le Journal d’Amédée Girard (1893-1897)
Editeur
Alphil
Auteur
Lovis Marie-Angèle
Collection
Textuelles
Numéro
3047
Langue
français
Année de parution
2016
ISBN Papier
978-2-88930-032-7
Format
14x21x2
Nb de pages
268
Collection Textuelles
3047
268 p.
ISBN 978-2-88930-032-7
Lovis Marie-Angèle

Marie-Angèle Lovis, licenciée en histoire de l'Université de Genève, a fait une carrière dans l'enseignement à Porrentruy. Originaire de Martigny, elle s'est intéressée durant ses études à l'émigration outre-mer des Valaisans. Devenue jurassienne par mariage, elle a orienté ses recherches sur l'émigration des ressortissants du Jura bernois au XIXe siècle. Elle est l'auteur de nombreuses contributions sur les départs vers les Amériques et l'Europe de l'Est.