Quantité

Auteur(s): Walter François

Histoire de la Suisse. T4

La création de la Suisse moderne (1830-1930)

Ce livre est le quatrième volume d'une Histoire de la Suisse publiée en 5 tomes. Les 5 tomes visent à répondre à des questions telles que : Quelles sont les étapes de la construction de cet ensemble connu sous le nom de Suisse ? Depuis quand ce pays existe-t-il comme tel et pourquoi survit-il encore aujourd'hui ? Quelle est la nature du pouvoir et comment s'est-il édifié dans les cantons et plus tard au niveau d'un véritable état suisse de type fédératif ? Avec un découpage chronologique inédit, ce volume court des révolutions libérales de 1830 à la grande crise économique de 1929, période scandée par la date fondatrice de 1848 et par le tournant de la Première Guerre mondiale, sans oublier la fracture sociale majeure que représente la grève générale de 1918. Une forme singulière de démocratie se met en place, une économie industrielle et urbaine s'épanouit, largement ouverte à la mondialisation. Une société très contrastée et multiculturelle y trouve ses marques. Tels sont les éléments qui constituent la Suisse moderne.

Titre
Histoire de la Suisse. T4. La création de la Suisse moderne (1830-1930)
Editeur
Alphil PUS
Auteur
Walter François
Type de livre
synthèse
Collection
Focus
Numéro
4
Langue
français
Thème
Histoire générale
Année de parution
2010
ISBN Papier
978-2-940235-68-1
Format
12x18.5x1
Nb de pages
160
Avec
Cartes
Collection Focus
4
160 p.
ISBN 978-2-940235-68-1
Walter François

François Walter est professeur d'histoire à l'Université de Genève. Né en 1950, il a fait ses études à l'Université de Fribourg où il a obtenu le Doctorat ès lettres en 1981. Successivement chargé de cours puis maître-assistant à la Faculté des Sciences de l'Université de Fribourg, il a été nommé professeur ordinaire à la Faculté des Lettres de l'Université de Genève en 1986.

Il a été professeur invité à l'Université de Fribourg (1987-1992), à l'école polytechnique fédérale de Zurich (1992), aux universités de Catane (1999-2005) et de Bari (2001), à l'Université Laval à Québec (2006) ainsi qu'à l'Université de Paris I Panthéon Sorbonne en 2008. Directeur d'études invité à l'école des Hautes études en Sciences sociales à Paris (1991, 1999 et 2006), il a également séjourné comme chercheur invité au Max Planck Institut für Geschichte de Göttingen (2000, 2004 et 2006) et comme fellow au Collegium Budapest (2002). Auteur de 9 livres et de plus de 160 articles scientifiques, éditeur de 10 livres collectifs, il poursuit des recherches sur les villes, les rapports au territoire, l'histoire du paysage et de l'environnement, l'histoire des risques et des catastrophes, la production des identités sociales.