Quantité

Auteur(s): Delacroix Laurent

"Que donc ce que Dieu a joint, l'homme ne le sépare point"

Justice matrimoniale dans le comté de Neuchâtel de 1800 à 1848

Divorce, séparation de corps et de biens, obligation de donner suite à des promesses de mariage... A la croisée des chemins entre histoire du droit et celle des mentalités, cet ouvrage retrace le fonctionnement de la justice matrimoniale dans le Comté de Neuchâtel. Ce travail vise d'une part à comprendre quelle valeur juridique était accordée aux griefs exprimés par les époux - et plus particulièrement les femmes - qui comparaissaient devant la chambre matrimoniale du Comté de Neuchâtel ; d'autre part, il expose le fonctionnement de ce tribunal, sans cesse confronté à des incohérences juridiques découlant de carences en matière de délimitation de compétences. Pour appréhender cet important corpus de documents, l'auteur a privilégié une approche statistique, lui permettant d'étendre sa réflexion à la nature des relations entre les femmes et les hommes, ainsi qu'à leur expression devant la justice neuchâteloise. Son analyse permet aussi de saisir certaines évolutions survenues lors de la première moitié du XIXe siècle, notamment l'impact des changements socio-économiques sur les mentalités ou encore la perception du "bonheur conjugal" au sein des couples.

Titre
"Que donc ce que Dieu a joint, l'homme ne le sépare point" Justice matrimoniale dans le comté de Neuchâtel de 1800 à 1848
Editeur
Alphil PUS
Auteur
Delacroix Laurent
Collection
HistoireNE.ch
Numéro
7256
Langue
français
Année de parution
2010
ISBN Papier
978-2-940235-72-8
Format
14.1x21x1.7
Nb de pages
216
Avec
Tableaux - graphiques - photos - illustrations
Collection HistoireNE.ch
7256
216 p.
ISBN 978-2-940235-72-8
Delacroix Laurent

Marié et père d'un enfant, Laurent Delacroix est né à Berne en 1977 et y a effectué sa scolarité obligatoire à l’École cantonale de langue française (ECLF). En 1997, il obtient sa maturité au Gymnase français de Bienne.

Après une licence ès Lettres à l'Université de Neuchâtel, il complète sa formation par un master en histoire à l'Université de Genève. Ayant obtenu en 2009 un diplôme d'enseignant à la "HEP BeJuNe", il enseigne actuellement le français et l'histoire à l’École professionnelle commerciale (EPC), l'une des entités du CPLN à Neuchâtel.