Quantité

Auteur(s): Defferrard Florian

La maison et l'homme

Histoire sociale de Romont au Moyen Âge

Au moment où la Peste noire frappe Romont en 1349, la mort et la peur fauchent près de la moitié de la population de cette ville d'environ 1800 habitants. Dix ans plus tard, les effets dévastateurs de cette épidémie sont encore perceptibles mais on décèle déjà les prémices d'une reprise. Face aux crises, la famille, noyau de base de la société, réagit rapidement en trouvant de nouveaux modes d'organisation.Observer l'évolution démographique de la ville de Romont entre 1250 et 1450 par le biais des reconnaissances et des comptes de l'administration savoyarde, c'est prendre le pouls d'une communauté dont le cœur bat au rythme des crises et des épidémies. C'est surtout appréhender la précarité dans laquelle vit la population médiévale. Cette fragilité est compensée par un dynamisme démographique consistant majoritairement en l'afflux abondant d'hommes et de femmes des campagnes environnantes.

Entre 1358 et 1438, il s'effectue au moins 800 transactions immobilières à Romont qui compte alors 350 maisons. La maison est un bien qui se vend ou s'échange, bref ne reste pas longtemps dans les mêmes mains. Parallèlement, la population se déplace beaucoup. Ainsi, peu de familles demeurent au même endroit durant plus d'une ou deux générations. Ces familles dites stables ne représentent pas plus de 10 % de la population mais elles accaparent les positions dominantes dans la communauté urbaine.

Romont sert de laboratoire à l'élaboration d'un modèle pour l'analyse de la population dans les villes petites et moyennes du Moyen âge.

Titre
La maison et l’homme. Histoire sociale de Romont au Moyen Âge
Editeur
Alphil PUS
Auteur
Defferrard Florian
Collection
Histoire
Numéro
3069
Langue
français
Année de parution
2016
ISBN Papier
978-2-88930-106-5
ISBN E-Pub
978-2-88930-140-9
ISBN PDF
978-2-88930-139-3
Format
18.5x24.5x3.5
DOI
10.33055/ALPHIL.03069
Nb de pages
516
Collection Histoire
3069
516 p.
ISBN 978-2-88930-106-5
Defferrard Florian

Né en 1976, Florian Defferrard obtient un Master (histoire et philologie classique) à l'Université de Fribourg en 2003. Assistant diplômé en histoire médiévale (2004-2009), il développe alors ses thèmes de prédilection : le Pays de Vaud savoyard, l'histoire urbaine ainsi que la paléographie. En 2012, suite à la découverte d'une importante collection de livres à la paroisse catholique de Romont, il publie avec Antonio Heredia Des clercs et des livres. Le catalogue de la bibliothèque du Clergé de Romont (1478-1900). Actuellement historien-archiviste, il oeuvre dans le sud du canton de Fribourg (à Bulle et à Romont notamment).