Quantité

Coups de foudre à la Belle Époque

Quatre histoires d'amour contées à partir de correspondances

"Ah ! c'est pénible pour un coeur aimant de rester muet."

Tels sont les mots qu'écrit un jeune Neuchâtelois au retour d'un voyage d'affaires à Orvin par une froide matinée de novembre 1901, brusquement saisi d'amour pour une jeune femme seulement entraperçue, qui mettra cinq mois à répondre à ses avances… et plus d'une année encore à envisager le mariage.

Par le biais de lettres conservées aux Archives de la vie ordinaire, Ariane Brunko-Méautis et François Zosso vous invitent à sonder les coeurs de quatre couples au début du siècle dernier. On découvre dans ces correspondances l'importance des convenances sociales, l'emprise de la religion, le poids des familles, la difficulté pour les femmes de conquérir leur indépendance, les doutes et les élans de jeunes gens qui ne sont pas libres de se rencontrer quand ils le désirent. Pour maintenir vivante la flamme qui les consume, il leur reste la plume, l'encrier et le papier à lettres…

Ces lettres conservées précieusement par les femmes – seul un des quatre échanges de correspondance comprend les lettres des deux partenaires – nous éclairent sur le quotidien des familles, le travail, les loisirs, les aléas de la vie. Ces tranches de vie dépeignent un monde bourgeois harmonieux, où chacun semble vivre en bonne intelligence avec son prochain, sous la protection de Dieu.

Titre
Coups de foudre à la Belle Époque. Quatre histoires d’amour contées à partir de correspondances
Editeur
Alphil
Auteur
Brunko-Méautis Ariane
Zosso François
Collection
Récits Delibreo
Numéro
10126
Langue
français
Année de parution
2017
ISBN Papier
978-2-88930-155-3
Format
15.3x22x1.7
Nb de pages
216
Collection Récits Delibreo
10126
216 p.
ISBN 978-2-88930-155-3
Brunko-Méautis Ariane

Ariane Brunko-Méautis, originaire de Neuchâtel, fille du professeur de grec de l'Université Georges Méautis et de la femme-peintre Liliane Méautis, a été professeure à l'ILCF (Institut de langue et de civilisation française) de l'Université de Neuchâtel puis directrice de l'Université du 3eâge. Elle a consacré sa retraite à des recherches historiques sur sa famille d'abord. Elle a ainsi publié en 2008 La Maison des Souvenirs, Récit d'un horloger neuchâtelois Jules-Samuel Jequier, publié aux éditions Gilles Attinger, Hauterive. Un deuxième roman Theresli, une mère raconte la vie exceptionnelle d'une femme de ménage, ayant élevé seule deux filles dont l'une deviendra chef d'entreprise et l'autre docteur ès lettres.

Zosso François

Ancien professeur d'histoire, auteur de manuels d'histoire et d'ouvrages d'histoire générale sur les empereurs, François Zosso se passionne aujourd'hui pour l'histoire locale. Après une étude en trois volumes consacrée à l'immigration italienne dans les Montagnes neuchâteloises, il a publié une monographie sur trois villages vignerons de la Haute Loue.