Quantité

Auteur(s): Brenni Claudio

Souveraineté alimentaire et semences

Questions autochtones et paysannes dans la gouvernance de la biodiversité agricole internationale (1970-2013)

" Chaque semence cultivée dans le monde est le produit de milliers d'années de travail des paysans, qui sélectionnent des plantes pour obtenir des fruits plus grands ou plus de grains, en les adaptant aux différents sols, climats et goûts. Jusqu'à il y a 100 ans, des milliers de variétés de maïs, de riz [...] prospéraient dans les communautés agricoles. Pourtant, la privatisation des semences a radicalement changé la donne : au cours de cette courte période, la diversité génétique de nombreuses espèces de semences s'est perdue à hauteur de 80 à 90 % des variétés."En partant de ce constat des représentants du réseau transnational qui voit le jour suite à la première Conférence internationale sur la souveraineté alimentaire de 2007, cet ouvrage retrace l'histoire de la mobilisation internationale des représentants autochtones et paysans dans la gouvernance internationale de la biodiversité des années 1970 à nos jours. Croisant de façon novatrice les travaux constructivistes en relations internationales avec les approches d'économie politique institutionnelle et écologique, il compare les discours et les stratégies politiques déployés par ces représentants, explore toute la complexité des positionnements de ces deux groupes d'acteurs non étatiques et rend compte de leur capacité à faire valoir leurs revendications sur ce sujet de politique internationale.

Titre
Souveraineté alimentaire et semences. Questions autochtones et paysannes dans la gouvernance de la biodiversité agricole internationale (1970-2013)
Editeur
Alphil PUS
Auteur
Brenni Claudio
Collection
Écologie & Société (Oekologie & Gesellschaft)
Numéro
3110
Langue
français
Année de parution
2019
ISBN Papier
978-2-88930-239-0
ISBN E-Pub
978-2-88930-241-3
ISBN PDF
978-2-88930-240-6
Format
15.6x22.5x2.6
DOI
10.33055/ALPHIL.03110
Nb de pages
456
3110
456 p.
ISBN 978-2-88930-239-0
Brenni Claudio

Titulaire d'un master en études du développement de l'Institut de hautes études internationales et du développement de Genève, Claudio Brenni a soutenu sa thèse de doctorat en 2017 auprès du Centre d'histoire internationale et d'études politiques de la mondialisation de l'Institut d'études politiques, historiques et internationales de la Faculté des sciences sociales et politiques de l'Université de Lausanne. Il collabore actuellement avec plusieurs ONG dans l'évaluation de l'impact des projets de promotion de mobilité douce en Afrique et dans la réalisation de projets de vulgarisation sur les questions écologiques.