• Neuf
Quantité

Revue vaudoise de généalogie et d’histoire des familles 2021, 34e année

Biographies, parcours et réseaux de femmes

2021, une année qui marque un anniversaire important : celui des cinquante ans de l’acquisition du droit de vote et d’éligibilité des femmes au niveau fédéral en Suisse. Un anniversaire qui a suscité une émulation scientifique avec la publication de plusieurs ouvrages, expositions, projets de médiation et de visibilisation des femmes dans l’histoire de notre pays. 2021, un jubilé auquel la Revue vaudoise de généalogie et d’histoire des familles (RVGHF) a voulu s’associer en valorisant des recherches portant sur l’histoire des femmes de notre canton.

Titre
Revue vaudoise de généalogie et d’histoire des familles 2021, 34e année
Editeur
Alphil
Auteur
Cornut Jasmina
Rochat Loïc
Type de livre
Revue
Collection
Revue vaudoise de généalogie et d’histoire des familles
Numéro
9110
Langue
français
Année de parution
2022
ISBN Papier
978-2-88930-505-6
Format
21x21,9x1
21x22
Nb de pages
146
ISSN
2296-7087
9110
146 p.
ISBN 978-2-88930-505-6
Rochat Loïc

Loïc Rochat, né à Morges en 1979, est titulaire d'une maîtrise ès lettres en histoire, avec spécialisation en recherche, exploitation et mise en valeur des sources. Durant ses études, il travaille comme archiviste et comme assistant- étudiant en Section d'histoire de l'Université de Lausanne. Responsable de la Revue vaudoise de généalogie et d'histoire des familles, il est l'auteur de plusieurs publications dans ce domaine.

Cornut Jasmina

Cornut Jasmina

Jasmina Cornut, née en 1987 à Lausanne, a suivi un cursus académique en histoire et français avec un programme à options à l'Université de Lausanne. D'origine valaisanne, elle a souhaité s'orienter vers le champs de l'histoire de la famille et de la parenté moderne en Valais et rédiger un mémoire intitulé Parenté dans l'élite valaisanne des Lumières : la famille de Courten, entre stratégies, solidarité et amour, sous la direction de Sandro Guzzi-Heeb. Elle obtient sa Maîtrise ès lettres en histoire en juin 2013 et débute actuellement une thèse en tant qu'assistante-doctorante en histoire moderne à l'Université de Lausanne.