Quantité

Auteur(s): Blanc Alexandra

Thesis no 13-14

Collections et pratiques d'un amateur auXVIIIe siècle : L es recueils de dessins gravés du comte de Caylus

à l'aube du XVIIIe siècle, les amateurs et collectionneurs perçoivent l'étude de l'art différemment. L'observation et les comparaisons visuelles sont à présent au coeur de leur méthode de travail. Parmi les fervents promoteurs de cette nouvelle vision, le comte de Caylus compose des recueils d'estampes à but didactique. Compilées en un seul ouvrage, les gravures, reproduisant les plus beaux dessins du Cabinet du Roi, donnent alors un cours d'histoire de l'art à leur lecteur.En 1728, le comte de Caylus offre l'un de ses recueils au miniaturiste genevois Jacques-Antoine Arlaud. Déposé par la Société des arts au Cabinet d'arts graphiques de Genève, cet ouvrage est ici scrupuleusement étudié en fonction de son contexte. L'auteur analyse la culture du regard de cette époque à travers l'exemple concret d'un recueil d'estampes qui répondait aux nouvelles exigences de la société des Lumières.

Titre
Thesis no 13-14. Collections et pratiques d’un amateur auXVIIIe siècle : L es recueils de dessins gravés du comte de Caylus
Editeur
Alphil PUS
Auteur
Blanc Alexandra
Type de livre
Revue
Collection
Thesis
Numéro
9207
Langue
français
Année de parution
2013
Format
21x14.1x1.4
Nb de pages
268
Avec
Images
ISSN
1660-3435
Collection Thesis
9207
268 p.
Blanc Alexandra

Blanc Alexandra

Alexandra Blanc est historienne de l'art spécialisée dans les arts graphiques et l'histoire de ces collections. Elle a étudié à l'Université de Neuchâtel et à la Technische Universität Berlin. En 2011, elle a obtenu un Master of Arts en études muséales des universités de Fribourg, Lausanne, Genève et Neuchâtel. Cet ouvrage présente les résultats de son travail de mémoire. Actuellement, Alexandra Blanc travaille sur sa thèse de doctorat portant sur les emprunts de modèles dans les estampes de Giovanni Benedetto Castiglione (1609–1664).