Quantité

Institutrices, instituteurs de la ville et du canton de Neuchâtel

Institutrice, instituteur, le plus beau métier du monde, dit-on! Sans aucun doute, travailler avec des élèves, les ouvrir aux connaissances du monde, susciter leur émerveillement, stimuler leur curiosité, tout cela apporte de nombreuses satisfactions. Toutefois entre les représentations idéalisées et la réalité du métier, ou plutôt de la profession, il y a parfois un grand fossé, creusé au gré des siècles par les autorités, l'appareil législatif, mais surtout l'évolution sociétale. Le présent ouvrage retrace l'histoire de l'enseignement primaire et secondaire inférieur en ville et dans le canton de Neuchâtel. Il brosse la mise en œuvre des structures scolaires de la Réformation à aujourd'hui. Il souligne l'éternel recommencement du travail des enseignants afin de permettre aux enfants de devenir des adultes aptes à s'insérer dans une société démocratique en perpétuelles mutations. Il s'interroge sur le bien-fondé et la pertinence de certaines pratiques. Bref il offre au lecteur un survol, sans doute partial et incomplet, de ce qu'est l'école en terre neuchâteloise.

Titre
Institutrices instituteurs de la ville et du canton de Neuchâtel
Editeur
Editeurs diffusés
Co-éditeur
Editions HEP-BEJUNE
Auteur
Allanfranchini Patrice
Type de livre
Monographie
Collection
Recherches
Numéro
15004
Langue
français
Année de parution
2018
ISBN Papier
978-2-9701175-3-7
Format
160x230
Nb de pages
556
Collection HEP BEJUNE Recherches
15004
556 p.
ISBN 978-2-9701175-3-7
Allanfranchini Patrice

<strong>Allanfranchini Patrice </strong>Né en 1953, Patrice Allanfranchini est originaire de Neuchâtel, d'une famille italienne établie-là dès la fin du XVIIIe siècle et connue pour ses différents entrepreneurs. Depuis toujours passionné d'histoire et de beaux-arts, Patrice Allanfranchini est titulaire d'une licence en lettres. Depuis 1981, plongé dans l'histoire locale, il a régulièrement publié livres et articles en histoire et histoire de l'art, montrant son attachement à sa ville et à son canton. Parmi eux il faut citer Neuchâtel 1642-1942, trois siècles d'iconographie, catalogue raisonné de l'iconographie de la ville de Neuchâtel ainsi qu'un livre relatant la tradition de la Fête des Vendanges. à quoi s'ajoute une étude sur les anciennes corporations de la ville de Neuchâtel mais aussi sur l'histoire d'une banque privée. Connu de même pour ses travaux sur l'histoire de la vigne (La Vigne en noir et blanc) et ses études sur le patrimoine bâti, Patrice Allanfranchini a été professeur à la HEP-BEJUNE de 2001 à 2018 où il était chargé de l'enseignement de la didactique de l'histoire et de la méthodologie de la recherche. En parallèle, il a assumé le poste de conservateur du Musée de la vigne au Château de Boudry, aujourd'hui ambassade du vignoble neuchâtelois, Snothèque et musée.